Ville de Castelsarrasin

Vous êtes ici : Accueil /Tourisme et Loisirs > Découvrir la ville

Découvrir la ville

Origine

La 1ère mention de l’église Saint-Sauveur en 961 (testament de Raymond 1er Comte de Rouergue) prouve la présence d’une agglomération dès le Xème s. En 1156, c’est sous le nom de CASTRO SARRACENO que la cité est nommée pour la 1ère fois (donation évêque de Toulouse).

Etymologie


Depuis le XVI ème s, l’étymologie de Castelsarrasin reste une énigme. Les historiens, tour à tour, ont émis des hypothèses, cherchant vainement une explication au terme SARRACENO, traduction latine de SARRASIN. Certains historiens l’ont attribué :
- au souvenir ou traces de l’invasion des Sarrasins
- à l’architecture sarrasine des tours de l’ancien château (techniques rapportées des Croisades)
- à la couleur brune des fortifications (calcinées sous l’effet d’un feu violent)
Mais l’absence de vestiges et la rareté des documents obligent à la prudence. Citons toutefois la proposition étymologique formulée en 2004 par Florent Hautefeuille. Castro Sarraceno pourrait être le nom donné à notre cité, fondée par Raymond Sarraceni (écrit aussi Sarrasi), haut dignitaire du Comte de Toulouse au XII ème s, chargé d’édifier de nouvelles villes dans la région.

Histoire

Située à la pointe extrême du Languedoc, Castelsarrasin avec son château et ses fortifications devient, au Moyen-Age, une des principales villes fortes du Comté toulousain.

Les guerres et épidémies successives n’entament pas sa réputation puisque le chapitre Cathédral du diocèse Bas-Montauban, en 1568 et le Parlement de Toulouse en 1595 choisissent Castelsarrasin, restée fidèle au catholicisme, comme refuge.

En 1808, Castelsarrasin est choisie comme sous-préfecture du département récemment créé : le Tarn-et-Garonne. Le développement des voies de communication (canal, voie ferrée), l’implantation d’une usine métallurgique, d’une caserne, de deux collèges et les divers aménagements urbains contribuent à l’épanouissement et au dynamisme de la ville tout au long du XIXè siècle.

Au XXè siècle malgré les terribles saignées des deux guerres, la ville poursuit son expansion jusqu’à nos jours où elle s’affirme comme le deuxième site économique du département.

Bibliographie

Histoire Générale

  • Castelsarrasin, mille ans d’Histoire, Jean BOUTONNET, 1978.
  • Histoire des noms de rues de Castelsarrasin (depuis 1794), Jean BOUTONNET, Montauban et les anciens pays de Bas-Quercy, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1986.
  • Mémoire sur Castelsarrasin, JP FLAMENS, 1889.
  • Histoire de Castelsarrasin, Paul FONTANIE, 1899 et 1920.
  • Documents historiques sur le Tarn-et-Garonne, Castelsarrasin, Tome IV, F. MOULENC, 1900.
  • Découvrir Castelsarrasin, Albefeuille-Lagarde, Barry d’Islemade, Labastide-du-Temple, Les Barthes, Meauzac, Philippe PLOQUIN et Françoise PEURIOT, Editions C.E.D, 2012.
  • Sur quelques erreurs d’histoire et de géographie locales (Castel sur Azin), REDON.
  • Mémoire sur Castelsarrasin, Louis TAUPIAC, 1867.
  • Recherches historiques et archéologiques sur Castelsarrasin, Paul VASILIERES, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2012.
  • Les « taques » à Castelsarrasin, inventaire de 1957, Paul VASILIERES, Commentaires de Bernard OUARDES, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2013.

Histoire de l'Antiquité

  • Inventaire archéologique de la période gallo-romaine de la commune de Castelsarrasin et ses environs immédiats, Corinne BOUCHY, 1986

 

Histoire du Moyen-Âge

  • L’orfèvrerie religieuse des églises de Castelsarrasin, Roger AUSSEREZ et Geneviève QUIRINY-DUCKERTS, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2010.
  • Le livre de comptes consulaires de Castelsarrasin au XIV ème siècle (1366-1367), Dr BOE, 1905.
  • Castelsarrasin, Légendes et réalités du XIII ème siècle, Jean BOUTONNET, 1980.
  • La fin d’un conflit de cinq siècles entre Castelsarrasin et Moissac, Jean BOUTONNET, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1982.
  • A propos du mobilier de Saint-Sauveur de Castelsarrasin, Jean BOUTONNET, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1986.
  • La fondation de Notre Dame d’Alem, CHAUDRUC de CRAZANNES, 1859.
  • Le sanctuaire de Notre Dame d’Alem à Castelsarrasin, Camille DAUX, 1905.
  • Topographie de l’arrondissement de Castelsarrasin à l’époque mérovingienne, DEVALS aîné, 1872.
  • Etude sur la topographie d’une partie de l’arrondissement de Castelsarrasin pendant la période mérovingienne, DEVALS aîné, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1867.
  • Un projet de réparation à l’église Saint-Sauveur au XV ème siècle, Paul FONTANIE, 1896.
  • Coutumes de Castelsarrasin (1230), SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), Tome 29, GALABERT.
  • L’occupation du sol entre Tarn-et-Garonne au Moyen-Age, HIGOUNET, Annales du Midi, 1953.
  • Un registre de P. Alègre, notaire à Castelsarrasin (1303-1306), R. LATOUCHE, Annales du Midi, Tome 26.
  • La vie à Castelsarrasin, au début du XIVème siècle et la confrérie de notaires de Saint-Sauveur, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), Tome 90, Mathieu MERAS.
  • Les Taques de l’ancien couvent des Carmes, Bernard OUARDES, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2013.
  • Saint-Sauveur de Castelsarrasin, Emmanuel QUIDARRE, 1991 (mémoire de maîtrise et album).
  • Les vitraux de l’église Saint-Sauveur de Castelsarrasin, Geneviève QUIRINY-DUCKERTS, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2011.
  • La chaire à prêcher de l’église Saint-Sauveur de Castelsarrasin, Geneviève QUIRINY-DUCKERTS (textes) et Claude MARAVAT (photos), ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2012.
  • Des prénoms usités au Moyen-Age dans la région garonnaise, REBOUIS, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1890.
  • Villelongue, judicature, circonscription et origines, Louis TAUPIAC, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1880.
  • Le très ancien château de Castelsarrasin, Louis TAUPIAC, 1885.
  • La chapelle de Notre Dame d’Alem, Louis TAUPIAC, 1873.
  • Les statuts de la communauté des chirurgiens de Castelsarrasin (1669), René TOUJAS, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), Tome 90, 1964.
  • Mémoire sur les coutumes de Castelsarrasin (1303), Mémoires de l’Académie des Sciences, Tome 1, VACQUIER.
  • Notre Dame d’Alem, feuillet publié à l’occasion du centenaire de l’église en 1904.

Histoire de l'Ancien-Régime

  • Les origines d’Antoine de Lamothe-Cadillac, Jean BOUTONNET, Mémoires de la Société généalogique française, 2001, Page 7.
  • Le retour de Lamothe-Cadillac, Jean BOUTONNET, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1995.
  • Le parlement de Toulouse à Castelsarrasin, Jean BOUTONNET, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1999.
  • Lamothe-Cadillac, Le gascon qui fonda Detroit (1658-1730), Jean BOUTONNET, 2001.
  • Une élection consulaire à Castelsarrasin en 1707, Jean BOUTONNET, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1983.
  • Les Prévost-de-Saint-Cyr de Castelsarrasin ou la patrie d’abord, Jean BOUTONNET, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), 1987.
  • La Maison Jolicoeur (dite d’Espagne), Jean BOUTONNET, 2011.
  • Josette Figuiery (1736-1809), L’expatriée, Jean BOUTONNET.
  • Une ville, Castelsarrasin, quatre destins : Jean-Martin de Prades, Jean Chaudru de Trelissac, Stéphanie de Beauharnais, Charles de Mazade-Percin, Jean BOUTONNET, 2002.
  • L’armée royale à Castelsarrasin (1621-1622), S. CANAL, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), Tome 55.
  • Le livre de compte d’un tailleur de Castelsarrasin au XVII ème siècle, du FAUR, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne), Tome 23, 1895.
  • Dommages agricoles, 1741-1755, Max LAGARRIGUE, 1995.
  • La milice à Castelsarrasin au XVIII ème siècle (1701-1768), Aladin LARGUECHE, 1998.
  • L’Hôtel des Gouverneurs, Livre et CD, Bernard OUARDES, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2011.
  • Jean de la Valette Parisot en son temps, Claude PETIET, Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 1996.
  • La famille de Lamothe-Cadillac, fondateur de Detroit, René TOUJAS, 1972.
  • Lettre d’amortissement pour les consuls et habitants de Castelsarrasin, diocèse du Bas-Montauban, SATG (Société Archéologique de Tarn-et-Garonne) Tome 24.

Histoire Contemporaine

  • Castelsarrasin, Mémoires en images, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois) et Club cartophile de Castelsarrasin, Editions Alan Sutton, 2011.
  • Hommage au Dr POTTEVIN et à E. SECRETAN, d’une méconnaissance…à la reconnaissance, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), 2008.
  • Castelsarrasin…Révolutions 1789-1799, Jean BOUTONNET, 1989.
  • Le Tramway Castelsarrasin-Lavit (1927-1933), Jean BOUTONNET, 1987.
  • La pseudo-armée révolutionnaire de Castelsarrasin, le 20 novembre 1793, Colonel Albert de BERNARD.
  • Essai d’une monographie rurale au XIX ème siècle, Castelsarrasin, Eric CHIARADIA.
  • Le coup d’état de 1848, Jean Paul DAMAGGIO, Point Gauche, 2000.
  • Luttes ouvrières à Castelsarrasin, 1912-1914, Jean-Paul DAMAGGIO, Point Gauche, 1996.
  • Correspondance d’un poilu Tarn-et-Garonnais en 1914-1918 Jean SANCE, Alexandra FALGAS, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure, 2015.
  • Les bataillons scolaires, Francine FONTANA et Jacques PERETO, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure, 2014.
  • Castelsarrasin dans la tourmente sociale, Bernard OUARDES, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), CDDP de Tarn-et-Garonne, 2006.
  • Castelsarrasin du front à l’arrière : 1914-1918, Bernard OUARDES, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2014.
  • Mathieu JOUY : 1891-1965. Un héros à visage humain, Bernard OUARDES, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2015.
  • Paul Chatinières (1884-1928), médecin militaire, photographe et homme de lettres, Geneviève QUIRINY-DUCKERTS, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2013.
  • Une petite histoire…qui rejoint la grande. Stéphanie de Beauharnais (1789-1860) Grande Duchesse de Bade, Geneviève QUIRINY-DUCKERTS, ASPC (Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois), Editions la Brochure 2014.

Association de Sauvegarde du Patrimoine Castelsarrasinois

Contact : Bernard OUARDES - Tél. : 05 63 95 12 46
E-mail : bernard.ouardes(at)orange.fr

Hôtel de ville - 5, Place de la Liberté - BP 80 084 - 82103 Castelsarrasin Cédex - Tél: 05 63 32 75 00

Site généré avec le CMS UTOPIA développée par In-Cité Solution pour le CDG82 dans le cadre du PRAi