Aller au contenu principal
Publié le

Alerte canicule !

A compter du jeudi 16 juin 2022 16h, le département de Tarn-et-Garonne passe en vigilance rouge canicule jusqu'à nouvel ordre. Le département de Tarn-et-Garonne est placé par la Première Ministre au niveau 4 du plan canicule.

Nous vous informons que le département est placé en vigilance ROUGE canicule par Météo France, à compter du jeudi 16 juin 16h00 et jusqu'à nouvel ordre.

Appel aux personnes vulnérables.
Le département de Tarn-et-Ga­ronne est placé au niveau 4 du plan canicule. Il est recommandé à toutes les per­sonnes âgées, handicapées et qui seraient vulnérables aux fortes chaleurs, de prendre contact avec le Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.) pour se faire connaître,  si elles ne sont pas déjà recensées. 

Le recensement est gratuit et volontaire !

La Rési­dence Fénelon, située 9 rue de la Paix, accueille les per­sonnes recensées par le plan canicule dans une salle cli­matisée, de 10h à 17h. Les personnes ne pouvant pas se déplacer peuvent être prises en charge. Toutes les per­sonnes recensées par le plan canicule vont être contactées par le personnel du CCAS, les élus se mobilisent auprès des agents. En cas de problème ou de non réponse, une alerte sera dé­clenchée et pourra entraîner une visite à domicile.

La Préfète appelle à la vigilance et rappelle les bons réflexes à adopter pour se protéger et veiller sur la santé des plus fragiles face à la chaleur.


Fortes chaleurs : quels risques ?

L'exposition à de fortes chaleurs constitue une agression pour l'organisme. C'est la transpiration qui permet au corps de maintenir sa température. Lorsque le corps ne contrôle plus sa température et qu'elle augmente rapidement, une personne peut être victime d'un "coup de chaleur". Il peut être mortel.

Les nourrissons et les personnes déjà fragilisées (âgées, celles atteintes d'une maladie chronique) sont particulièrement vulnérables. Lors d'une canicule, elles risquent une déshydratation, l'aggravation de leur maladie chronique ou encore un coup de chaleur.
Les personnes en bonne santé (notamment les sportifs et travailleurs manuels exposés à la chaleur) ne sont cependant pas à l'abri si elles ne respectent pas les précautions élémentaires : s'hydrater, ne pas sortir aux heures les plus chaudes, limiter ses activités physiques et sportives...
 

En alerte rouge canicule, Météo France indique que les risques de feux sont décuplés. Pour prévenir les feux de végétation, n’utilisez pas de matériel susceptible de produire des étincelles et veillez à ne pas avoir de comportement pouvant favoriser les départs de feux (cigarette, barbecue, etc.).

Quels conseils pour les plus vulnérables ?

• Les personnes âgées
À partir de 65 ans, le corps ne transpire pas assez pour pouvoir maintenir sa température. Il faut donc pallier ce manque en se mouillant régulièrement la peau, notamment le visage et les bras à l'aide de brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains tièdes. Sans oublier de boire régulièrement et de rester au frais.
 
• Les nourrissons, les sportifs et travailleurs manuels exposés à la chaleur
En cas de forte chaleur, le corps transpire trop et le stock d'eau s'épuise rapidement. Le corps n'a alors pas assez d'eau pour transpirer et maintenir sa température. Il faut donc renouveler l'eau du corps en buvant abondamment et faire attention aux signes avant-coureur de coup de chaleur
 
• Les personnes atteintes de maladies chroniques
La chaleur aggrave leur maladie. Dans tous les cas, le meilleur moyen de ne pas être indisposé est de fuir la chaleur.

 

Les signaux d'alertes

Si vous constatez chez vous ou l'un de vos proches des crampes, une fatigue ou une faiblesse inhabituelle, des maux de têtes, nausées après exposition directe au soleil, cessez toute activité physique, mettez vous au frais, aspergez vous d'eau, buvez de l'eau et surveillez les symptômes. Si ceux-ci persistent plus d'une heure et s'aggravent contactez un médecin.

Si vous constatez chez vous ou l'un de vos proches  des signes de déshydration grave (soif intense, sécheresse de la peau, fatigue extrême, somnolence ou perte de connaisance) et/ou des symptomes d'un coup de chaud (température supérieure à 39°, maux de tête violent, nausées, propos incohérents, perte de connaissance), contactez immédiatement le 15

 

Les bons réflexes

  • Buvez environ 1,5 litres par jour. Evitez l'alcool, les boissons sucrées et celles à forte teneur en caféine
  • Continuez à manger normalement.
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes (11 h-21 h) et de pratiquer une activité physique.
  • Maintenez votre logement frais. Fermez fenêtres et volets la journée et ouvrez-les la nuit s'il fait plus frais pour aérer.
  • Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements légers.
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour (douches, bains, brumisateur ou gant de toilette mouillé sans vous sécher).
  • Passez si possible 2 à 3 heures dans un endroit frais (cinéma, bibliothèques municipales, supermarchés...).
  • Aidez les personnes les plus fragiles et demandez de l'aide, notamment auprès de votre mairie.
  •  En cas de malaise, appelez votre médecin ou composez le 15
  • Pour prévenir les feux de végétation, n’utilisez pas de matériel susceptible de produire des étincelles et veillez à ne pas avoir de comportement pouvant favoriser les départs de feux (cigarette, barbecue, etc.).
  • En cas de départ de feu, appelez immédiatement le 112 ou le 18 et mettez-vous à l’abri.

Plus d'informations sur les bons gestes à suivres consultez le site solidarites-santes.gouv.fr


Pour plus de renseignements consulter le site de météo www.vigilance.meteofrance.com ou appelez le 0800 06 66 66 (plateforme téléphonique d'information "canicule" de l'Etat)

En cas d’extrême urgence, les trois numéros suivants doivent être utilisés : 

15 (Samu) / 18 (Pompiers) / 112 (Numéro d’urgence unique européen)

 

Contact CCAS : 05 63 32 75 02

Du lundi au vendredi aux heures d’ouverture