Aller au contenu principal
Publié le

Arrêté préfectoral

La préfète de Tarn-et-Garonne a pris le 15 juin 2022 un arrêté de limitation des prélèvements d’eau.

Une vague de chaleur s’installe sur le sud de la France. Les températures sont de + 8 °c par rapport à la normale et vont atteindre + 10 à + 15 °C par rapport à la normale entre jeudi 15 et samedi 18 juin. Aucune précipitation n’est annoncée d’ici la semaine prochaine. L’hydraulicité des cours d’eau est en très nette baisse sur la majeure partie du département.

La préfète de Tarn-et-Garonne a pris le 15 juin 2022 un arrêté de limitation des prélèvements d’eau. Cet arrêté prend effet le samedi 18 juin 2022 à partir de 8 h 00 du matin. Il a pour objet :

1. Les prélèvements agricoles


L'interdiction des prélèvements d'eau de 2 jours par semaine (Niveau 1B) sur les cours d'eau, y compris leurs affluents et les nappes d'accompagnement, suivants :
15 – Bassin de la Lère non réalimentée / 42 – Bassin du Lambon / 26 – Bassin de la Lupte-Lendou / 47 – Bassin de la Séoune

L'interdiction des prélèvements d'eau de 3,5 jours par semaine (Niveau 2) sur les cours d'eau, y compris leurs affluents et les nappes d'accompagnement, suivants : 19 – Petits affluents Aveyron / 41 – Bassin de la Sère / 23 – Tescou non réalimenté / 49 – Petits affluents de Garonne / 27 – Petits affluents du Tarn

2. Particuliers – Collectivités – ...

Les restrictions se conforment au niveau et aux secteurs du paragraphe ci-dessus. Elles s’appliquent :

 - Au niveau communal dès lors que la commune est concernée (partiellement ou en totalité) par un niveau de limitation ou d’interdiction. C’est le niveau le plus contraignant des restrictions qui prévaut (voir carte jointe)

- Sans distinction du milieu de prélèvement : les eaux superficielles (cours d’eau – plan d’eau) et les eaux souterraines (nappes d’accompagnement – nappes déconnectées). Une exception est faite pour les riverains des grands cours d’eau réalimentés (Garonne et Canal – Tarn – Aveyron – Gimone – Arrats) qui peuvent continuer à prélever sans restriction dans les grands cours d’eau tant que ceux-ci ne sont pas soumis à restriction.