Aller au contenu principal
Publié le

Inclusion d'enfants en situation de handicap

Lors de sa séance du 5 juillet, le Conseil Municipal a approuvé la convention tripartite de partenariat entre la Commune, le Centre Communal d'Action Sociale et l'Association Résilience Occitanie pour le compte de son SESSAD (Service d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile Confluences) et a approuvé la convention de partenariat entre la Commune et la Direction Académique des services de l’Éducation Nationale pour l'année scolaire 2021/2022.

PARTENARIATS POUR L'INCLUSION D'ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP

 

Adoptés en Conseil Municipal - Séance du 5 juillet 2021

La Collectivité mène une politique volontariste d'inclusion d'enfants en situation de handicap en milieu ordinaire.
Elle souhaite s'engager davantage en permettant à ces enfants d'accéder aux activités extrascolaires et périscolaires proposées par la Commune.

Le Conseil Municipal :
⇒ a approuvé la convention tripartite de partenariat entre la Commune, le Centre Communal d'Action Sociale et l'Association Résilience Occitanie pour le compte de son SESSAD (Service d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile Confluences).

L'objectif est d'améliorer l'accueil et le suivi des enfants porteurs de handicap dans leur quotidien et de favoriser l'implication de tous les acteurs agissant pour leur inclusion en milieu ordinaire.
Il vise à leur permettre l'accès aux animations de loisirs à caractères ludiques et éducatifs proposés par la Commune et le Service Animation Jeunesse du C.C.A.S., dans le respect de leurs besoins.

⇒ a approuvé la convention de partenariat entre la Commune et la Direction Académique des services de l’Éducation Nationale pour l'année scolaire 2021/2022.

L'objectif est d'étendre la présence des Accompagnants des Élèves en Situation de Handicap (AESH) sur les temps périscolaires gérés par la commune, avec une prise en charge de leur rémunération par l’Éducation Nationale. Ainsi, ces personnels déjà présents pendant le temps scolaires, pourront intervenir sur le temps de la pause méridienne (11h30-13h30), favorisant ainsi la cohérence éducative de ces enfants.