Aller au contenu principal

RUE DE LA REVOLUTION

Située sur l’antique voie romaine Toulouse-Bordeaux, la rue de la Révolution est la plus ancienne des artères de la ville.

Elle ne comportait aucun obstacle (puits) et ses façades étaient alignées, on lui donna donc le nom dès le Moyen-Age, de « rue Droite ». Très fréquentée, l’activité y était intense car s’y rassemblaient tous les artisans les plus utiles, les marchands et les aubergistes.

Les bourgeois et notables y édifièrent de belles demeures en briques, avec communs (écuries, granges) et cour donnant sur des « carrerots », petites rues de traverse, perpendiculaires à la rue Droite, très étroites et peu fréquentées.

La rue de la Discrétion est un rare vestige de ces ruelles médiévales, au même titre que les rues de la Solitude et du Devoir.

Certaines de ces belles demeures ont conservé des décors intérieurs très raffinés du XVIII ème s, en stuc et ferronnerie.

 

Au n°26 :

Le XVIIIème s dans toute sa splendeur avec sa façade d’apparat et ses décors intérieurs précieusement conservés. Le mur latéral a conservé des vestiges d’ouvertures médiévales.

Ci-contre, la façade donnant sur la rue de la République au XIXème siècle, avec sa tour, signe de noblesse.

Au n°36 :

Prenez la rue de la Discrétion et admirez la façade du début XVII ème s où ont été conservées deux magnifiques fenêtres à meneaux, en pierre de taille.

Au n°49 :

Maison construite au XVI ème s avec façade Renaissance à colombages, fenêtres à meneaux et motifs gothico-renaissance.